Certains êtres

Il y a des personnes qui nous touchent plus en une fraction de seconde, en quelques heures, en un sourire que d’autres ne nous toucheront jamais en une vie.
Il y a ceux que l’on reconnaît d’un regard, et ceux que l’on apprend à connaître.
Il y a ceux que l’on aime d’instinct, dont on aime tout, du sombre au clair, de l’odeur à la peau, des paroles aux silences, et puis il y a ceux dont on s’accommode.
Il y a ceux qui ne nous font plus poser qu’une question, et d’autres qui nous en font poser des centaines.
Sabrina Philippe

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.