L’amour

L’amour n’entre pas chez les personnes inhabitées. Ou alors il entre et ne trouve rien. Andrés Neuman

Il n’est jamais trop tard

Il n’est jamais trop tard pour bâtir quelque chose de neuf; surtout si ce quelque chose, c’est soi-même. Car on ne reconstruit jamais mieux une maison qu’autour des murs que l’on connaît déjà. Cyril Massarotto

Envie de parler

Les gens ont envie de parler ça se voit très fort et, c’est bien curieux, cela n’est pas bien vu en général. Il n’y a guère que dans les squares que cela semble naturel. Marguerite Duras

Hier, c’est mon jour

Hier, c’est mon jour. C’est lui que je lis dans l’instant qui s’attarde. Qu’il bâille, s’entrebâille et j’en profite aussitôt pour sonder à nouveau du regard ce qui m’échappa la veille pour pouvoir ensuite y retourner du moins en songe, la seule voie qui me reste. Hier alors se transmue vite en naguère où se […]

Didier Celiset dans Double Appel !

Double Appel ! 6ème mois ! Pièce avec un seul acteur qui nous embarque avec véracité, humour, décalage, agacement à découvrir nos failles, nos exagérations, notre humanité Maurice obsédé par l’amour d’Odette, se triture les méninges pour lui déclarer son amour ! Peur d’être ridicule, peur d’être rejeté, il tourne en boucle dans son coeur […]

La nostalgie

La nostalgie est un sentiment bien étrange qui s’attache au plus futile. Léonor de Recondo

Les mêmes livres

Il ne faut pas garder les mêmes livres toute sa vie. On a l’âge de sa bibliothèque. Alexandre Jardin

La mémoire

La mémoire est une artiste étrange, elle redessine les couleurs de la vie, gomme le médiocre pour ne garder que les plus jolis traits, les courbes les plus émouvantes. Marc Levy

Parole poétique

Est-il interdit d’avoir des étoiles dans la tête ? D’être navigateur solitaire sans bateau ? Dont le rêve migrateur continue ? D’être naufragé sans île déserte ? Tant que le souffle de la vie est une parole poétique que le mental limité ne peut concevoir… Michel Jourdan

Regarder devant

Quoi qu’il en soit, l’important, je crois, c’est de ne pas regretter ce qu’il y a derrière, et malgré l’âge qui avance inexorablement, il faut continuer de regarder devant avec gourmandise. Quand on y croit, la vie sait se montrer généreuse à sa façon ! Louise Tremblay-d’Essiambre