L’intelligence

Bien sûr, il y a des gens qui auront lu Freud, Platon, qui sauront jongler avec les quarks et faire la différence entre un faucon pèlerin et une crécerelle, et qui seront des imbéciles. Néanmoins, potentiellement, en étant en contact avec une multitude de stimulations et en laissant son esprit fréquenter une atmosphère enrichissante, l’intelligence trouve un terrain favorable à son développement.
Martin Page

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.