Sur son corps de femme

Baiser, embrasser, faire l’amour, j’avais compris aimer moi. Je ne savais pas que les femmes étaient terrain à défricher, herbe brousse à traverser, pissenlit fleurissant or puis duvet, envol quand l’homme respire sur son corps de femme.
Emma Santos

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.