Une rencontre

Pour qu’il y ait rencontre, il faut que l’autre soit signifiant, qu’il porte sur son corps les indices et les signaux qui nous font signe. On peut très bien bousculer quelqu’un et lui demander “pardon” sans le voir : ce sera un simple croisement. Mais si l’on peut repérer, parmi toutes les personnes présentes, celui […]

Ecrire

Parfois je me demande si c’est par radinerie aussi que j’écris. Pour que rien ne se perde. Pour recycler, rentabiliser tout ce qui m’arrive. Pour amasser mon passé, le constituer en réserve sonnante et trébuchante. […] et aussi parce que ça ne coûte rien. Parce qu’on peut écrire n’importe où et que c’est gratuit. Parce […]

Le monde

Le monde vous dédaigne, dédaignez le monde. Réfugiez vous dans une mansarde, faites-y des chefs-d’oeuvre, saisissez un pouvoir quelconque, et vous verrez le monde à vos pieds; vous lui rendrez alors les meurtrissures qu’il vous aura faites. Honoré de Balzac

Mélancolie

Je crois à l’authentique plaisir de vivre l’alternance de la mélancolie et de la joie, et je crois que la misère est une circonstance , pas une sentence. Léonora Miano

La soif

Aimer, cela commence toujours par boire avec quelqu’un. Peut-être parce qu’aucune sensation n’est si peu décevante. Une gorge sèche se figure l’eau comme l’extase et l’oasis est à l’épreuve de l’attente. Celui qui boit après le désert ne se dit jamais : « C’est surfait. » Offrir une boisson à celle que l’on s’apprête à […]

L’insomnie

L’insomnie est l’impossible lâcher-prise, le refus du sommeil comme abandon. Passer par la nuit, accepter de disparaître, dans l’oubli du jour passé et l’absence à soi, voilà ce dont une conscience vive a besoin pour affronter les lendemains. Mais la conscience sans sommeil étire indéfiniment le passé dont elle refuse qu’il s’efface. L’insomnie distend la […]

La confiance

Chaque fois que l’instinct de l’art l’emporte sur celui de la peur, chaque fois que notre créativité l’emporte sur notre frilosité, nous favorisons la métamorphose de la compétence en confiance. Charles Pépin

L’amour

L’amour doit être un art de vivre, une sagesse préservée et non la satisfaction d’appétits élémentaires. Alexandre Jardin

Mon corps

Moi c’est mon corps qui pense. Il est plus intelligent que mon cerveau. Toute ma peau a une âme. COLETTE

Les vrais livres

Les vrais livres doivent être les enfants non du grand jour et de la causerie, mais de l’obscurité et du silence.  Marcel Proust