Les absents

Parfois lls sont là Plus intensément là Mêlant au dire humain au rire humain Ce fond de gravité Que seuls Ils sauront conserver Que seuls lls sauront dissiper Trop intensément là Ils gardent silence encore. François Cheng

Réalité

Existe-t-il un mode de lecture, de relecture (de la ) qui permettrait de préserver ce caractère d’immédiateté, ce côté insondable, énigmatique, qui constitue par ailleurs la vie ? Existe-t-elle, cette opération complexe d’endossement qui consiste à recréer et par conséquent à réparer et à rendre éternellement présent ? Paul Nizon

Surmonter la vie

Surtout pas de canal rectiligne, surtout pas de rails bien alignés, surtout pas la force de l’habitude. (…) Surmonter la vie c’est surmonter le quotidien et parfois le faire briller. Paul Nizon

Innocence

Nous devrions rendre grâce aux animaux pour leur innocence fabuleuse et leur savoir gré de poser sur nous la douceur de leurs yeux inquiets sans jamais nous condamner. Christian Bobin

L’océan de l’existence

Comment naviguer sur l’océan de l’existence alors que nous ne disposons que d’un frêle esquif ? bonnes et mauvaises surprises, joies et tragédies émaillent cette traversée. Une bonne partie de nos inquiétudes naît de l’imprévisibilité d’événements qui échappent à notre contrôle. Se révolter contre l’impermanence est une cause perdue d’avance ! Christophe André

Le conditionnel

Le conditionnel introduit une illusion d’avenir à l’intérieur du passé. Il ouvre une brèche, un éventail de fantômes dans la nécessité des faits irréversibles, qui ont déjà eu lieu. Il n’y aurait pas de détresse sans le conditionnel. Céline Minard

Paix de l’esprit

Le plus grand effort culturel du siècle, que ce soit Marx ou Freud, fut en faveur des prises de conscience : nous avons désappris à nous ignorer. Au détriment du bonheur, qui est pour une grande part paix de l’esprit et qui fait toujours l’autruche. Sans parler que toute connaissance psychologique de soi-même est un…Continue reading Paix de l’esprit

Tant de joies

Dans la vie normale, on passe sur tant de joies sans les voir ; si on savait voir et comprendre toutes ces petites choses de la vie, comme le cours des jours serait plus riche ! Marie-José Chombart de Lauwe

Un baiser

Une larme a son prix ; c’est la sœur d’un sourire. Avec deux yeux bavards parfois j’aime à jaser ; Mais le seul vrai langage au monde, est un baiser. Alfred de Musset

Idéal d’être

Si la franchise ou sincérité est une valeur universelle, il va de soit que sa maxime “il faut être ce que l’on est“ ne sert pas uniquement de principe régulateur pour les jugements et les concepts par lesquels j’exprime ce que je suis. Elle pose non pas simplement un idéal du connaitre mais un idéal…Continue reading Idéal d’être