Les larmes

 » Les larmes du passé fécondent l’avenir  » Alfred de Musset

 

 

Laisser un commentaire