Dîner avec ma muse

Je ne quitte pas ses yeux et sa bouche. Quel égoïste je suis ! Je puise mon énergie dans les espaces profonds de ses yeux et sur ses lèvres je trouve mon envol pour atterrir sur un champ de fragilité dans les vallées de son âme.

Didier

Laisser un commentaire