Une frontière

Une partie de la nuit comme une frontière entre le désarroi effilé et l’espérance cocasse

Didier Celiset

Laisser un commentaire