Un soir

La canicule s’est éclipsée, comme une onde d’automne s’insinue, un léger vent frais coudoie ma chemise, je remonte la rue Taine, mes pensées plissées…

Didier Celiset

Un commentaire sur “Un soir

Laisser un commentaire