Pourquoi écrire ?

Pourquoi écrire ? Sans doute parce qu’on ne supporte plus la partie refoulée de soi. Les mots prennent racine dans cette partie blessée, déchirée, tourmentée.

Didier Celiset

Laisser un commentaire