La discrétion

La ville, c’est la condition de la discrétion ; parce que dans les villages ou les petites villes, tout ce qui est caché est toujours su ; et dans les déserts, on est simplement solitaire – la question de la discrétion ne se pose pas. Seule la grande ville rend possible ce que Baudelaire décrit ainsi : « Être hors de chez soi, et pourtant se sentir partout chez soi ; voir le monde, être au centre du monde et rester caché au monde.

Pierre Zaoui

Laisser un commentaire