Crieur de silence

La parole écrite avance vers le futur, elle ne revient pas en boitillant sur les pas de géants moulés dans la glaise des sentiers battus. Une langue neuve, moderne, inusitée avant lui, un cri jamais crié, c’est l’honneur de l’écrivain, ce crieur de silence.
Yann Queffélec

Laisser un commentaire