L’attente

Nous attendons quelqu’un, un événement, un signe. Nous ne savons pas exactement. Un dépaysement, un nouvel amour. Quelqu’un qui, du jour au lendemain, va nous changer la vie, en faire une fête. Le problème est qu’attendre est non seulement très perceptible mais aussi légèrement répulsif. Attendre éloigne, tue l’excitation. Qui veut être attendu? Qui désire combler une attente? C’est tout le contraire. L’autre doit surgir au hasard, bouleverser le scénario. Il est l’inouï. L’accomplissement de tous les rêves au moment où l’on s’y attend le moins.
Chantal Thomas philosophe

Laisser un commentaire