Les aubes

Je me suis approché et je vous ai dit : J’ai beaucoup écrit, je n’avais pas votre adresse. Je vous donnerai tout cela si vous le souhaitez. Vous êtes dans ma vie depuis si longtemps. Je vous ai si longtemps cherchée. Où étiez vous mon amour ? Je vous ai cherchée dans le monde entier, dans la jungle amazonienne et philippine, les déserts chiliens, les mers rouges et bleues, les montagnes malgaches, les ports de ma jeunesse, les bars, les bordels, les nuits de brève jouissance, de dégoût, de colère. Je vous ai cherchée dans les aubes sans nuages, les aubes prometteuses, les aubes menteuses, les aubes de cafard noir, les couchers de soleils définitifs. Je donne tout cela pour un regard de vous.
Bernard Giraudeau

Laisser un commentaire