L’éphémère

Tu sais, qu’on soit bien ou mal fichu, on a rarement envie que ça s’arrête, la vie. Sauf peut-être quand on est jeune, quand on a tendance à tout exagérer, ou au contraire à s’en foutre. La vérité, c’est qu’on n’est pas préparé à l’éphémère.
Martine Pouchain

Laisser un commentaire