L’amour

Le plus déconcertant, pour qui prétend vivre sous le contrôle de la raison…? C’est que l’amour n’a décidément rien a voir avec la raison, ni de près ni de loin, incapable de calculer, inapte aux demi-mesures, aussi profondément bête qu il est sublime, il sent, rêve, veut, imagine, projette, échafaude mais ne pense pas, du moins au sens d une activité de réflexion méthodiquement poursuivie.
Roger-Pol Droit

Laisser un commentaire