Pourquoi ?

Et puis il y a cette fausse idée de l’existence, qui voudrait qu’on soit toujours heureux et que l’on vieillisse dans une situation donnée ou en ayant accompli beaucoup de choses. Pourquoi le suicide de Virginia Woolf ? ou de Sara Teasdale ou d’autres femmes brillantes ?
Sylvia Plath

Laisser un commentaire