Des heures

Des heures mouillées par un infini chagrin, des heures aux lents vertiges.

Didier Celiset

Laisser un commentaire