L’amour

L’amour ne dure pas, il se transforme sans cesse. Il est protéiforme et certainement de plus en plus riche à mesure que les années passent car, au désir, à l’admiration béate des premiers temps se mêlent des raisons de se réjouir de tout ce chemin parcouru ensemble.
Patricia Delahaie-Pouderoux

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.