Nos états d’âme

A vrai dire, il m’a toujours semblé que la météorologie climatique induisait en nous, selon les variations de l’atmosphère, une météorologie plus subtile : celle de nos états d’âme. La joie ou la gaieté, la tristesse ou la mélancolie, l’impatience, l’humeur vagabonde ou la paresse de certains jours paraissent bien en effet (du moins en majeure partie) être reliées au temps qu’il fait.
Denis Grozdanovitch

Laisser un commentaire