Didier Celiset dans Double appel ! (Théatre Pandora)

Double appel ! Au Théatre Pandora, Paris On a plusieurs vies, et une femme dans chaque vie. Mais pas lui. Lui, il a passé sa vie à attendre Odette. Il sait que c’est elle. Forcément elle. Mais comment lui dire ? D’ailleurs, comment on dit « je t’aime » ? Amoureux, maladroit, exalté, émouvant, ballotté entre l’abattement […]

Leur bonté

Les gens vivent et la seule chose dont on se souvienne après leur mort, la seule chose qui compte, la seule chose qui reste, c’est leur bonté. Anna Gavalda

En pleurant

« En pleurant, on se vide infiniment plus qu’en pissant, on se nettoie infiniment mieux qu’en plongeant dans le lac le plus pur, on dépose le fardeau de l’esprit sur le quai de l’arrivée. Une fois l’âme liquéfiée, on peut célébrer les retrouvailles avec le corps. » Daniel Pennac

Mes sensations

« Mon journal sera un ambassadeur entre mon esprit et mon corps. Il sera le traducteur de mes sensations » Daniel Pennac

Double appel !

On a plusieurs vies, et une femme dans chaque vie. Mais pas lui. Lui, il a passé sa vie à attendre Odette. Il sait que c’est elle. Forcément elle. Mais comment lui dire ? D’ailleurs, comment on dit « je t’aime » ? Amoureux, maladroit, exalté, émouvant, ballotté entre l’abattement et les coups de théâtre, le voilà […]

Certains secrets

Les mille autres chemins que nos vies auraient pu, et peut-être dû, prendre nous restent à jamais inconnus. C’est probablement pour le meilleur. Certains secrets sont faits pour demeurer secrets. Ce n’est pas Pandore qui vous dira le contraire. Liane Moriarty

Vieillir

Il faut vieillir pour accéder aux pensées de ses parents. Marceline Loridan-Ivens

Face à la vie

J’ai sûrement tort d’avancer de telles banalités mais quand je regarde autour de moi, c’est ce que je vois. Que nous ne sommes pas du tout égaux face à la vie. Face à la mort plutôt. Les femmes ont moins peur de la mort. Est-ce parce qu’elles la donnent, la vie, justement ? Anna Gavalda

L’acte théâtral

Je peux prendre n’importe quel espace vide et l’appeler une scène. Quelqu’un traverse cet espace vide pendant que quelqu’un d’autre l’observe, et c’est suffisant pour que l’acte théâtral soit amorcé. Peter Brook

Le bonheur

Le bonheur ne se possède ni se gagne. L’atteint-on seulement ? Au mieux on l’approche.  Isabelle Desesquelles