La décision

L’exercice suprême de l’intelligence, c’est la décision. Il y a des centaines, des milliers d’analystes brillants mais peu de décideurs. La décision, une fois que l’on a fait les 80% de l’analyse, c’est le vide qu’il y a entre le moment où l’on saute et celui où l’on réussit. Il faut donc du courage parce qu’il faut sauter. Il n’y a pas d’intelligence sans courage.
Olivier de Kersauson

Laisser un commentaire