On est tous philosophes

Que faire, si tout est futile, absurde, eût dit Camus ou Sartre ? (…)
Soi, le monde, autrui
Vivre, c’est toujours, d’une certaine façon, dérivée la plupart du temps, avoir résolu, souvent sans l’avoir voulu, ces trois grands problèmes. On n’y échappe pas. On a tous, de fait, une vision du monde et des autres comme de soi-même, qui agit sur nous, qui guide nos actes et nos pensées. On est tous philosophes, comme M. Jourdain (…)
Michel Meyer

Laisser un commentaire