On est tous philosophes

Que faire, si tout est futile, absurde, eût dit Camus ou Sartre ? (…)
Soi, le monde, autrui
Vivre, c’est toujours, d’une certaine façon, dérivée la plupart du temps, avoir résolu, souvent sans l’avoir voulu, ces trois grands problèmes. On n’y échappe pas. On a tous, de fait, une vision du monde et des autres comme de soi-même, qui agit sur nous, qui guide nos actes et nos pensées. On est tous philosophes, comme M. Jourdain (…)
Michel Meyer

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.