Ailleurs

Tous les cimetières sont vides. On ne le répétera jamais assez. Plus précisément, les tombes ne contiennent que de vieux vêtements en cours de décomposition. Vieux vêtements d’étoffe, et vieux vêtements de chair. Infiniment respectables sans doute puisqu’ils ont été les derniers vêtements de ceux que nous aimons. Mais eux sont ailleurs. Sous ces dalles ne gît personne, ne repose personne.
François Brune

2 commentaires sur “Ailleurs

Laisser un commentaire