A leur manière

L’incongruité, qui pour les suiveurs serait presque un gros mot, me plaît comme une denrée rare, un plaisir de gastronome.
Trouver les gens qui ne sont jamais entrés dans le moule, ceux qui vivent à leur manière, qui élèvent des boas, qui dorment dans la baignoire qui inventent des outils inutiles ou des variantes du jeu d’échecs en 3D, qui partent chasser leur nourriture au fusil, qui marchent le long d’un méridien, qui apprennent le coréen sans raison, ou le nom de toutes les étoiles visibles à l’œil nu. Tout cela ne sert à rien, mais au moins cela vient d’eux et livre le goût de leur humanité bien plus sûrement que ce bête bouton que l’on nous demande de cliquer sans arrêt : “Je ne suis pas un robot.”
Elisa Brune

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.