Les arbres

Quel que soit votre métier, à un moment donné vous allez vous demander si vous n’êtes pas en train de perdre votre temps, et même si vous n’avez pas une activité pernicieuse. Vous pouvez être commerçant, archevêque, marin pêcheur, musicien ou médecin, tôt ou tard vous aurez l’impression de perdre votre temps. Il existe une…Continue reading Les arbres

L’arbre

L’arbre n’a pas de morale à te proposer, n’a pas de message à te délivrer. Sa force, sa majesté, sa vie — si tu espères encore tirer quelque sens, quelque courage, de ces anciennes métaphores — ce ne sont jamais que des images, des bons points, aussi vains que la paix des champs, que la…Continue reading L’arbre

L’amour fidèle

Et si l’usure du couple, c’était avant tout l’usure de soi ? Que l’on fait payer à l’autre. Un sous-produit de nos lâchetés. Lacan s’est planté : l’amour, ce n’est pas donner ce qu’on n’a pas à quelqu’un qui n’en veut pas, c’est donner ce qu’on devrait avoir à quelqu’un qui pourrait bien en vouloir…Continue reading L’amour fidèle

Le désordre des êtres

Le désordre des êtres est-il vraiment dans l’ordre des choses ? De grands malades vivent parmi nous. Des psychotiques qui ne se contentent pas d’être fous mais feignent d’être normaux. Pour le commun des mortels, ceux qui n’en sont pas victimes, aucun symptôme n’est perceptible. Nous côtoyons ces désaxés sans y prendre garde. Il arrive…Continue reading Le désordre des êtres

Est écrivain

Est écrivain celui qui est en contact, celui à travers lequel passe un courant, le même qui traverse la plupart des humains, mais à leur insu ! Est écrivain celui qui peut faire le vide en soi pour ne considérer que l’objet, le rêve ou le souvenir qui seul importe ! Est écrivain celui dont…Continue reading Est écrivain

Le courage féminin

J’aime le courage féminin, son ingéniosité à organiser une vie blessée. Colette (Chambre d’hôtel)

La bonne lumière

Il faut être prêt pour partager certaines choses. Il faut attendre la bonne lumière en quelque sorte et être bercé par la confiance pour ouvrir les vannes. Il faut laisser filer le temps sans le retenir. Oublier les dates, ne plus compter les heures. Angélique Barbérat

Les poètes

Il n’y aurait que les poètes, les plus grands, pour mettre de la douceur et même quelque beauté dans la survenue du déclin. “Je suis un vieux poète oublié par la mort”, disait Victor Hugo. “Vivre , c’est naître lentement”, Antoine de Saint-Exupéry. “Les jours sont peut-être égaux pour une horloge, mais pas pour un…Continue reading Les poètes

L’élégance

Le vrai luxe n’appartient pas à la ville. L’élégance est de se comporter dans la solitude comme en société. Sylvain Tesson

Ecrivaines

Parfois, il me semble que les femmes sont des tremplins vers le fabuleux. De la littérature guérisseuse qui fond dans un même souffle drame futile et comédie sérieuse. Écrivaines pour la plupart non pratiquantes, toutes produisent de la prose intérieure destinée à tromper leurs déceptions et à soigner leurs rêves. (…) Alexandre Jardin