Monde des mots

C’est dans le noir qu’on espère la lumière, c’est la nuit qu’on écrit des soleils. Dans un réel désolé, le Monde des mots construit une espérance. Boris Cyrulnik

L’imprévisible

J’aurais voulu être professeur de vie. J’aurais appris aux enfants, aux adultes aussi, tout ce qui n’est pas dit dans les livres… Je leur aurais appris les choses délicates de la vie… qu’un amour entretenu ne s’use pas, que la seule liberté qui vaille d’être vécue est la liberté d’être, qu’il est important de prendre…Continue reading L’imprévisible