Une nuit

Des frissons qui dansent, des caresses qui badinent, des baisers qui s’aliènent, une nuit qui enlace la déraison… Didier Celiset

REVEURS

Rêveurs Pénombre de la vie, A la lumiere de l’intime, Rose close à Tous Pour qu’à toi n’éclore. Juste un baiser, De peau à peau. Une respiration, De corps à corps. Abstraction du … Source : REVEURS

Il a tourné autour de moi

Il a tourné autour de moi pendant des mois des jours des heures et il a posé la main sur mon sein en m’appelant son petit cœur Et il m’a arraché une promesse comme on arrache une fleur à la terre Et il a gardé cette promesse dans sa tête comme on garde une fleur […]

Avancer ou renoncer

Avancer ou renoncer, relève d’une même lucidité qui peut irradier où s’étioler. Didier Celiset

Une lettre

J’imagine ses larmes sorties d’un écrin, se faufilant entre mes mots sombres, écartelés, éperdus. Didier Celiset

Comme c’est triste !

Comme c’est triste ! L’indolence est dans l’air, avec son parterre de préjugés, les valeurs sont piétinées avec allégresse, les solitudes se fracassent sur l’indifférence, et la terre tourne sur son absurdité… Didier Celiset

Tendances mentales

Les êtres humains construisent et renforcent leurs propres tendances mentales et comportementales au cours de leur vie sans même s’en rendre compte, et sauf extraordinaire ces tendances une fois installées ne s’effacent plus. Autrement dit, les gens vivent enfermés dans la prison de leurs tendances. Haruki Murakami