Perdre son temps, vivre

Perdre son temps, vivre, c’est pareil. Vraiment ? Oui c’est la même chose, c’est une seule et même chose. Exemple : quand on s’occupe agréablement, on oublie qu’on perd son temps mais on le perd quand même. Autre exemple: il nous arrive de penser qu’on gagne du temps mais on le perd quand même. Dernier exemple : le temps réel qu’on s’imagine saisir en le disant réel n’existe pas, et même s’il existait on le perdrait quand même.
Christian Gailly

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.