La condition humaine

La vie est atroce ; nous savons cela. Mais précisément parce que j’attends peu de chose de la condition humaine, les périodes de bonheur, les progrès partiels, les efforts de recommencement et de continuité me semblent autant de prodiges qui compensent presque l’immense masse des maux, des échecs, de l’incurie et de l’erreur. Marguerite Yourcenar

Le bonheur

Je ne crois guère aux profondeurs secrètes lorsqu’il s’agit de bonheur. Le bonheur est à fleur de peau, il a horreur des épaisseurs, le mystère ne lui sied guère, c’est un frou-fou. Il se nourrit d’éphémère. Romain Gary