Amours

De la vie, on ne garde que quelques étreintes fugaces et la lumière d’un paysage.
Léonor de Recondo

Laisser un commentaire