Le rêve

Je persiste à croire que ce qui est du rêve se confond avec le passé. Le présent lui-même n’est qu’un espace incertain à peine palpable, déjà évaporé alors qu’on n’a même pas profité de ce qu’il offre. L’homme n’a que ses souvenirs et le rêve est le cadre qui amplifie les perspectives, donne plus de luminosité à la mémoire. Le rêve surtout n’appartient qu’au rêveur. Tandis que nous ne sommes pas les propriétaires de nos souvenirs, car ils ont été souvent construits avec d’autres que nous, par d’autres que nous, qui peuvent avoir sur nos réminiscences des opinions et des sentiments différents.

Gary Victor

Laisser un commentaire