Mes cités intérieures

Le temps ayant joué son rôle de papier de verre, limé les aspérités les plus douloureuses, émondé ma mémoire des zébrures diurnes et nocturnes qui l’assaillaient en toutes circonstances, je suis aujourd’hui capable de me mouvoir à peu près normalement dans les ruelles de mes cités intérieures. Cela ne s’est pas fait sans souffrance. Dan […]

Devenir écrivain

Je suis devenue écrivain comme on devient explorateur, ou archéologue. Je suis devenue écrivain pour plonger dans les abysses, à la recherche de ce qui n’a pas de nom. Je suis devenue écrivain pour nommer les fantômes. Anne-Laure Bondoux

La douleur

J’apprends que la douleur n’est pas un processus rectiligne, croissant ou décroissant. Elle est une vague, avec des pics, des creux, des éclaboussures. Camille de Peretti

Aimer

Quand on aime on est toujours sur le quai d’une gare. Violette Leduc