Le théâtre

Le langage régresse, se compresse et se rétracte un peu plus chaque jour, et nous avons commencé doucement à devenir des animaux sans paroles. Le théâtre nous réunit encore une fois pour assister à l’exercice périlleux du langage. Un sport dangereux qui nous sera prochainement ôté parce que nous sommes sommés, de plus en plus, […]

La vivance

La vivance nous permet d’être plus présent et aussi – c’est une de ses qualités – de gagner sur le malheur, de combattre le mal de vivre ou nos laisser-allers, dans l’errance infinie de la victimisation. Elle confirme et nourrit notre confiance non seulement en nous-mêmes mais aussi dans les autres et même en l’avenir. […]

Replis de nos mémoires

Ce sont des liens invisibles qui nous attachent aux autres – aux morts comme aux vivants –, ce sont des promesses que nous avons murmurées et dont nous ignorons l’écho, des fidélités silencieuses, ce sont des contrats passés le plus souvent avec nous-mêmes, des mots d’ordre admis sans les avoir entendus, des dettes que nous […]

Sans mélancolie

Sans solitude, sans épreuve du temps, sans passion du silence, sans excitation et rétention de tout le corps, sans titubation dans la peur, sans errance dans quelque chose d’ombreux et d’invisible, sans mémoire de l’animalité, sans mélancolie, sans esseulement dans la mélancolie, il n’y a pas de joie. Pascal Quignard

Les romanciers

Les romanciers, étant donné la nature de leur travail, sont des gens pour qui un rendez-vous à l’extérieur ou un voyage sont plus l’exception que la règle. Les journées passées à la maison, avec, du moins en apparence, « rien de particulier à faire », forment l’indispensable routine de l’écrivain. Kenzaburo Oé

Nos métaphores

Nos métaphores révèlent donc notre histoire, nos praxis, notre culture, nos croyances. Catherine Détrie

Le rire

J’aime le rire, non le rire ironique aux sarcasmes moqueurs, mais le doux rire honnête ouvrant bouches et cœurs, qui montre en même temps des âmes et des perles. Victor Hugo

Le fil des jours

Y a-t-il un endroit précis dans nos vies où quelque chose s’arrête ou se brise, pourtant nous continuons à vivre comme si de rien n’était, faisant tourner inlassablement le fil des jours dans le vide comme la roue d’un vélo dont la chaîne a sauté ? Dominique Mainard

Des mots

Il y a des mots qui sont des allers simples. David Foenkinos

Qui es-tu ?

La vie est un fleuve, elle emportera et la richesse et la misère, la gloire comme la bassesse. Mais il est une réalité qui accompagnera toujours un artiste, c’est qu’à chaque aube, quand le soleil se lève, il lui faut regarder sa propre image, peu importe que ce soit dans un somptueux miroir de cristal […]