La dédicace

L’exercice de la dédicace repose sur une ambiguïté fondamentale. Personne ne sait ce que l’autre veut. Combien de journalistes m’ont-ils posé cette question ? « Qu’attendez-vous de ce genre de rencontres ? » A mon sens, l’interrogation est encore plus pertinente pour la partie adverse. A part les rares fétichistes pour qui la signature de l’auteur compte réellement, que viennent chercher les amateurs d’autographes ? Pour ma part, j’éprouve une curiosité profonde envers ceux qui viennent me voir. J’essaie de savoir qui ils sont et ce qu’ils veulent. Ce point n’aura jamais fini de me fasciner.
Amélie Nothomb

Laisser un commentaire