Le charme de la femme

Le charme de la femme, quand celle-ci n’est pas rabaissée par toutes sortes de conditions extérieures, vient de ce qu’elle est la magique transformatrice, virtuellement capable de tout retourner en grâce aérienne, et aucune tentative de l’avilir n’y peut rien. Elle est chair certes, mais combien cette chair se transmue sans cesse en murmures, en […]

Les récits

Les récits sont faits de zones débordant les unes des autres, creusant des failles ou des réservoirs. Marie Darrieussecq 

L’écriture

L’écriture, si elle prétend être davantage qu’un jeu, ou un enjeu, n’est qu’un long, interminable travail d’ascèse, une façon de se déprendre de soi en prenant sur soi : en devenant soi-même parce qu’on aura reconnu, mis au monde l’autre qu’on est toujours. Jorge Semprun (L’écriture ou la vie)  

L’amour dérègle la balance

L’amour est une mauvaise excuse pour supporter des choses qu’on ne devrait jamais supporter. C’est comme ça qu’on se fait avoir. L’amour dérègle la balance : les choses qui devraient peser lourd paraissent légères. C’est une escroquerie. Un piège.  Sarah Dessen

Ces débordements

En matière d’art, je ne hais pas l’outrance: la modération ne m’a jamais semblé le signe d’une nature artistique vigoureuse. J’aime ces excès de santé, ces débordements de volonté qui s’inscrivent dans les œuvres comme dans le bitume enflammé, dans le sol d’un volcan, et qui, dans la vie ordinaire, marquent souvent la phase, pleine […]