Par opportunisme

Innombrables sont aujourd’hui les recherches qui constatent que les sujets ont une tendance de plus en plus forte à feindre d’éprouver des sentiments ou des désirs par opportunisme, jusqu’au point où ils en viennent à les éprouver affectivement comme s’il s’agissait d’éléments authentiques de leur propre personnalité.

Axel Honneth

Un commentaire sur “Par opportunisme

Laisser un commentaire