Le travail mental

Le ménage : le travail mental auquel je procède maintenant pourrait se comparer au nettoyage d’une maison. Je parcours mes « chambres » mentales afin d’examiner les pensées et les croyances qui s’y trouvent. Je fais briller celles que j’aime et tente de les rendre encore plus utiles ; j’entretiens celles qui en ont besoin. En revanche, d’autres sont vieilles et hors d’usage ; je m’en débarrasse ou les jette à la poubelle, les laissant pour toujours.
Pour accomplir ce travail, il n’est pas nécessaire que je me fâche ou que je me sente coupable.
Louise Hay

Laisser un commentaire