A chaque automne

Il y a des périodes où l’inspiration coule avec vivacité et originalité dans les neurones. C’est ainsi qu’à chaque automne un vent mauvais emporte pour moi les merveilleuses feuilles rousses et mordorées qui tombent en tourbillonnant sur le sol…

Denis Langlois

L’aliénation

L’aliénation la plus grande est aussi ce qui peut conduire, si quelque barrière cède, à la plus extrême poésie.
Yves Bonnefoy

La page blanche

Quand l’âme est un violon, la page blanche s’exaspère.

Didier Celiset

Décider de sa vie

J’aimerais avoir la chance de décider de ma vie, je crois que c’est le plus grand cadeau qui puisse nous être fait. Décider de sa vie.
Grégoire Delacourt

Prononcer son nom

Au fil de toutes ces années passées à collectionner les mots, j’ai constaté une chose : on peut très souvent dire combien une personne en aime une autre à la façon dont elle prononce son nom. Je crois que c’est un des meilleurs sentiments au monde, lorsqu’on sait que son nom est en sécurité dans la bouche de quelqu’un d’autre ; lorsqu’on sait qu’il ne le criera jamais comme un juron, mais le prononcera ou le chuchotera comme un Il était une fois.
Saci Lloyd

Chambres de nos âmes

Les mots peuvent-ils avoir des ailes ? Peuvent-ils scintiller dans l’air comme des papillons ? Peuvent-ils nous emporter, captifs, dans un autre monde ? Peuvent-ils ouvrir les ultimes chambres secrètes de nos âmes ?.
Jan-Philipp Sendker

Regarder loin

Regarder l’horizon, c’est regarder loin, mais c’est aussi regarder quelque chose de faux.
Jules Renard