J’aime la terre

J’aime la terre, ce que je vois me comble, et il m’arrive même de croire que la ligne pure des cimes, la majesté des arbres, la vivacité du mouvement de l’eau au fond d’un ravin, la grâce d’une façade d’église, puisqu’elles sont si intenses, en des régions, à des heures, ne peuvent qu’avoir été voulues, et pour notre bien. Cette harmonie a un sens, ces paysages et ces espèces sont, figés encore, enchantés peut-être, une parole, il ne s’agit que de regarder et d’écouter avec force pour que l’absolu se déclare, au bout de nos errements. Ici, dans cette promesse, est donc le lieu. ..

Yves Bonnefoy (L’arrière-pays )

3 commentaires sur “J’aime la terre

  1. Ici je jurerais que le paysage dit, a écrit Michel Serres, nous encourageant à ne pas passer indifférents au sol, au relief, à la Terre… Merci pour ce bel extrait d’Yves Bonnefoy.

Laisser un commentaire