L’école de la nature

La belle diversité de la nature nourrit, inspire, donne des forces, rend meilleur et différent et voici bien l’instant où le parc et l’art s’unissent: modifier et relier l’homme dans le partage.
Il en va de même dans la qualité de l’échange humain et l’harmonie sociale qu’apportent les jardins familiaux et partagés, emblèmes d’une micro société où la terre associe les êtres.
Le jardin fait retrouver notre humanité au-delà des symboles sociaux. On parle souvent de l’école de la vie, mais l’école de la nature est la toute première.
Patrick Scheyder

Laisser un commentaire