Les jardiniers

J’ai rencontré des gens formidables, les jardiniers qui m’ont fait confiance. Eux qu’on relègue au bas de l’échelle sociale, manifestent une très vive sensibilité et n’ont pas peur de collaborer avec passion à un projet hors normes. Je les aime et j’ai compris qu’il y a un art des jardins mais aussi une philosophie humaniste du jardinier et des jardins, qui est une voie d’inspiration positive pour notre société.
Patrick Scheyder (L’éloge des jardiniers)

Laisser un commentaire