L’amour

L’amour, c’est de l’infini qui se rétracte. Des asymptotes qui se recroquevillent. Des parallèles qui finissent par se croiser.

Yann Moix

Laisser un commentaire