Le destin

Le destin n’est pas une chaîne mais un envol.
Alessandro Baricco

On lit pour soi

On lit pour comprendre le monde, on lit pour se comprendre soi-même. Si on est un peu généreux, il arrive qu’on lise aussi pour comprendre l’auteur. Je crois que cela n’arrive qu’aux plus grands lecteurs, une fois qu’ils ont assouvi les deux premiers besoins, la compréhension du monde et la compréhension d’eux-mêmes. Lire fait chanter les momies, mais on ne lit pas pour cela. On ne lit pas pour le livre, on lit pour soi. Il n’y a pas plus égoïste qu’un lecteur.
Charles Dantzig

Les crayons

Les crayons c’est pas du bois et de la mine, c’est de la pensée par les phalanges.
Toulouse-Lautrec

Perdre le contact

Une règle d’airain de la profession de journaliste : ne jamais avouer que l’on a pu perdre le contact avec le reste du monde ne serait-ce que cinq minutes.

Douglas Kennedy

Ecrivains casaniers

J’envisage de créer prochainement un Festival des écrivains casaniers. Mais je tiens à avertir tout de suite les auteurs invités : il aura lieu chez moi.
Eric Chevillard

Souvenirs

Les arbres ont des vertiges, les rues se débrident, les souvenirs chambardent l’opacité…

Didier Celiset