Perdre le contact

Une règle d’airain de la profession de journaliste : ne jamais avouer que l’on a pu perdre le contact avec le reste du monde ne serait-ce que cinq minutes.

Douglas Kennedy

 

 

Laisser un commentaire