L’amour

L’amour : je ne peux pas t’en parler. On ne peut pas le décrire. On se sent vide et perdu. Comme si on essayait d’attraper le vent avec un filet à papillons. Pour la première fois, on sait exactement ce qu’on veut.
Jonathan Coe 

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.