Le corps est une mémoire

Parce que le corps est une mémoire puissante, même quand on veut oublier. Il se façonne selon les coups qu’il reçoit, les tendresses qui le bercent, les élans qui l’animent. Il se façonne aussi grâce à la réparation, à la rédemption, mais quel travail la résilience exige !

Marie Laberge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.