Corps de femmes

Le corps des jeunes femmes fait songer à des pierres parfaites, polies, sans défauts, scandaleusement intactes. Celui des femmes possède le parfum patiné des jours innombrables où s’amalgament, sensuels, les moments de plaisir et ceux de l’attente. Il devient le velours assoupli des années.

Philippe Claudel

Laisser un commentaire