Ces dons du réveil

Mes meilleures moissons d’idées, d’images, de récits, je les ai presque toujours cueillies au réveil, comme si elles provenaient du repos, du sommeil, de l’ombre ou de quelque longue poursuite, menée à mon insu, à travers mes rêves. Mais il m’avait toujours fallu être prompte à les saisir si je ne voulais pas tout perdre, car si rien n’est aussi précieux que ces dons du réveil, rien aussi n’est pareillement fugitif.

Gabrielle Roy

Un commentaire sur “Ces dons du réveil

  1. Les mots semblent venir de l’incohérence de mon sommeil, mes doigts fébriles sur le clavier projettent ces mots articulés autour d’une douleur.

Laisser un commentaire